OTK : Une fin de saison en apothéose

X30 Senior

Doublé pour les Kosmic du Team KR Sport en Senior

Toutes les grandes épreuves internationnales ayant livré leur verdict, Il est temps de faire un point sur les resultats. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il fallait rouler avec les châssis fabriqués prés de Brescia pour monter sur les podiums. 

La majorité des acteurs du karting s'était donnée rendez vous au Mans du 6 au 14 Octobre pour la Finale Internationale IAME, compétition se déroulant sur 10 jours et regroupant près de 500 pilotes venus des 4 coins du monde. Alors que de nombreux teams usines et officiels avaient fait le déplacement pour cet évenement, ce sont bien les teams privés équipés de châssis OTK qui ont totalement trusté les premières places. 

La catégorie sénior étant la plus fournie, avec pas moins de 144 pilotes au départ, obtenir une des 34 places en finale n'était pas chose facile. C'est justement dans cette catégorie que la dominiation OTK a été la plus marquante, avec dix châssis OTK aux dix premières places de la finale.... L'écurie Anglaise KR Sport réalisant le doublé en positionnant ses deux Kosmic aux deux premières places du podium, la troisième position revenant à l'Estonien Siim Leedma sur Exprit. Félicitations aux Francais Etienne Cheli ( Tonykart - Strawberry ) et Charles Tesniéres ( Kosmic - RSD ) pour leur top 10 en Finale. Petite deception pour ce dernier puisqu'il franchira la ligne en troisième position avant de prendre 5 secondes de pénalité pour spoiler décroché.

En Junior, la compétition fut également d'un niveau exeptionnel, avec 119 inscrits , et de nombreux transfuges de la catégorie OK-Junior. Encore une fois, le podium était 100% OTK, avec le britanique Alex Lloyd du Team Dan Holland Racing (FA Kart) sur la plus haute marche du podium, suivi de Joshua Rattican ( Tonykart - MS Sport) puis de Dilano Van't Hoff ( Exprit - Fusion Motorsport). Dans le clan Francais, on notera les belles performances de Loris Cabirou ( Kosmic - VDK ), Tom Uzan (Kosmic - VDK ) et d'Enzo l'Eveque (Kosmic - KLN ). A noter que 30 des 34 finalistes étaient équipés de châssis OTK...

En X30 Master, de nombreux pilotes Francais se retrouvaient aux avants postes. C'est Morgan Riche (FA Kart - RM Concept) qui franchissait la ligne d'arrivé de la Finale en vainqueur, et on retrouvait Wilfried Lecarpentier ( Kosmic - RSD ) sur la troisième marche du podium. Dans les autres catégories, on notera le triplé OTK en Super Shifter avec la victoire du Britanique Thomas Bale en Kosmic

  MASTER  Super SHifter  Podium Junior  Camion TKF IIF 2018 good                            

La mois de septembre, ce n'est pas seulement la rentrée scolaire, c'est également la période des championnats du monde en Karting.  Le premier avait lieu sur le circuit de Genk en Belgique, et l'on y retrouvait les catégories KZ et KZ2. Dans la catégorie reine, on regrettera l'abandon prématuré de Marco Ardigo pour des raisons personnelles, alors qu'il semblait extrêmement performant. Cela n'a pas empeché les châssis OTK de remporter la victoire finale. En effet, Patrick Hajek du Kosmic Racing Departement a largement dominé tout le week end, en sortant solide premier des manches, puis en remportant la Finale sans être inquiété.

Hajek Victory Genk  Podium KZ2G  VIGANO GENK 1 

La catégorie KZ2 disposait d'un plateau beaucoup plus conséquent avec pas moins de 105 pilotes au départ. Pour l'occassion, le Tonykart Racing Team accueillait de nombreux transfuges des catégories OK; avec plus ou moins de réussite. Le nom à retenir en KZ2 est celui de Matteo Vigano, pilote Officiel Tonykart, puis qu'il a fait un week end quasi sans faute : Pôle position, 5 victoires sur les 6 manches disputées et bien sûr victoire finale. On notera également le podium final (3e position) pour David Vidales, transfuge du OK, également sur Tony Vortex.

Dans le cadre de ce championnat du Monde KZ se déroulait la derniere épreuve de l'Academy. Avec leur matériel monotype ( Exprit-Vortex), les 42 participants, venus des quatres coins du monde se battaient pour représenter leur pays. Le Français Sami Meguetounif était idéalement positionné avant ce meeting pour monter sur le podium du championnat Academy, sauf qu'il se classait seulement 9e de la finale. Il concluait ce championnat à la quatriéme place. Le deuxieme Francais en lice, Craig Tanic, a connu dans l'ensemble un bon week end, se classant 6e à l'issue des manches, et terminant la finale en 4e position avant de se voir pénalisé de plusieurs places.

TONYLOMIC STRUCTURE

Les 2 couronnes mondiales en KZ pour TonyKart et Kosmic

Quelques semaines plus tard, se déroulaient en Suède sur le circuit de Kristianstaad, les championnats du Monde OK et OK-Junior. Avec respectivement 102 et 113 pilotes par catégorie, le spectacle était assuré. Dans la catégorie OKJ, on se rejouira de la victoire du Francais Victor Bernier, qui place son Kosmic du team VDK sur le toit du monde.  La progression de Victor est impressionnante quand on sait qu'il découvrait le niveau international au Mondial OKJ 2017 au sein de la structure TKF, il y a seulement un an! Un grand bravo à lui. De nombreux pilotes équipés de Châssis OTK ont joué aux avants postes tout le week end sans pour autant réussir à monter sur le podium. On citera Paul Aron ( FA Kart ) ou encore Kirill Small (Tony).

Dans la catégorie OK, les châssis OTK n'ont pas connu la même réussite dans les phases finales. Alors que la performance semblait présente, comme la seconde place de David Vidales ( Tony-Vortex) à l'issue des manches le démontre.Malheuresement, les faits de courses rélegueront dans le peloton les différents pilotes OTK. 

bernier mondiale kart entier Victor Bernier Podium Genk Vidales Krystianstaad

Le groupe Tonykart a profité des deux épreuves mondiales pour présenter quelques évolutions sur ses châssis. Un nouveau châssis verra le jour en 2019, le Racer 401R venant assurer la relève du performant Racer 401S. Il en va de même pour les gammes Kosmic et Exprit. Plus d'informations à venir prochainement...

RACER 401R