ACCUEIL
logo tonykart
logo kosmic
logo exprit
logo otk1
logo vortex

Ce weekend, avait lieu simultanément  deux épreuves majeures sur le territoire Français : La deuxième épreuve de la NSK à Varennes sur Allier, et la première manche du Championnat d’Europe KZ / KZ2 et du trophée Academy à Salbris. 

structure tkrt min

Alors que la première épreuve au Mans avait dû être courtée, la Nationale Séries Karting reprenait ses droits ce weekend sur le circuit de Varennes sur Allier. Avec pas moins de 170 pilotes répartis dans 7 catégories différentes, les courses furent palpitantes et d'un niveau très relevé. Une bonne partie de nos teams partenaires avait fait le déplacement à Varennes. 

En Minime, la très bonne surprise est venue de Stephano Ravoire (RK Compétition), qui pour sa première course à l'échelon national réussissait à positionner son Tonykart sur la troisième marche du podium. A noter, également la quatrième position de Sacha Avril (Sonic Racing Team) sur son châssis Kosmic. En Cadet, avec un plateau conséquent et un niveau très relevé, Mathys Cappuccio (Sonic Racing Team) réalisait le deuxième temps aux essais chronos au volant de son Kosmic. Il se classait quatrième à l'issue des manches, mais malheureusement les faits de course ne lui permettaient pas de faire mieux que 9e en Finale. 

Circuit Varennes min   podium minime NSK

Dans la catégorie Nationale, les châssis OTK ont trusté les premières places durant tout le weekend. En effet, en finale, sur les 10 premiers, 8 étaient équipés de châssis OTK. C'est Florian Rousseau Ricci (Kosmic - Sonic Racing Team) qui remportait la finale devant Guillaume Treillard de Quinemont (Exprit - Sg Drivers) et Dylan Leger (Tonykart - Kart Management). 

En Rotax Max, Victor Bernier semblait se diriger vers un weekend parfait, après sa pôle position et ses victoires dans les manches, lui permettant de partir en première ligne de la finale. Malheureusement, il franchissait la ligne d’arrivé en deuxième position, puis se voyait pénalisé de 3 places pour défaut de maitrise. C'est finalement Nicolas Picot (Tonykart) qui remportait la finale.

podium national NSK2 min    3 nationale NSK

 A noter également la troisième position en finale de Romain Mange (Tonykart) dans la catégorie Rotax Max Master, et la deuxième place de Nicolas Picot en DD2 (engagé dans deux catégories) toujours équipé d'un Tonykart.


Ce weekend marquait également l'entrée en lice des KZ pour la première manche du Championnat d'Europe FIA à Salbris. Ce meeting comportait également la première manche du Trophée Academy. 

En KZ, la catégorie Reine du karting, regroupant tous les pilotes professionnels et les usines, Marco Ardigo, Simo Puhakka et Noah Millel (première course en KZ) étaient alignés par le Tonykart Racing Team. Patrick Hajek représentait de son côté les couleurs du Kosmic Racing Department. A l'issue des essais chronos, Marco Ardigo était le mieux placé des pilotes OTK avec son sixième temps.

Marco Moteur min     ardigo attaque min

A l'issue des manches, où l'utilisation des pneumatiques était déterminante, Ardigo se classe 3e, Hajek 8e, Puhakka 9e et Millel 19e.  En finale, Fabian Federer qui partait en première position ratait son départ et faisait perdre de nombreuse position à Ardigo qui franchisait le premier tour à la 11e position. A la suite de cela, s'engagait une belle remontée puisqu'il réussissait à franchir la ligne en troisième position. Patrick Hajek et Simo Puhakka conservaient leur place sur la grille de départ puisqu'ils finissaient respectivement 8e et 9e. Enfin Noah Millel concluait sa première course internationale en KZ à la 12e place. Globalement, même si la victoire n'est pas au bout, le niveau de performance affiché par les pilotes OTK en KZ est très intéressant surtout que la seconde et dernière manche du championnat d’Europe KZ se déroulera le 14/15 Juillet à Lonato (Italie) où les pilotes OTK sont toujours très performants. 

En KZ2, on notera la très bonne performance d'Alessio Piccini, fils d'Alessandro Piccini, quadruple Champion du Monde de karting dans les année 2000, qui se classera 5e à l'issue des manches, puis passera la ligne d'arrivée de la finale en 4e position. David Vidales Ajenjo, pilote officiel Tonykart en OK, était venu s'essayer aux joies du KZ2 pour ce meeting. Alors qu'il partait sur la cinquième ligne de la finale et avait affiché un niveau de performance très intéressant, il ne finissait pas la finale à cause d'un accrochage.  

sous la tente tony min    tonykart Racing team structure min

En plus des deux catégorie KZ, le trophée Academy débutait ce Weekend. Le trophée Academy a été lancé, il y a maintenant 8 ans. Il s'agit d'une formule unique crée par la CIK avec pour objectif la détection et la formation de jeune pilote. Cette formule est unique parce que tous les pilotes utilisent un matériel identique tiré au sort avant chaque épreuve. Afin d'offrir un matériel fiable, performant et surtout identique, c'est le groupe OTK qui a été choisi pour fournir l’équipement (Châssis Exprit – Moteur Vortex OKJ). Les pilotes sont sélectionnés par les Fédérations nationales pour représenter leur pays. Les deux pilotes représentant la France sont Sami Meguetounif et Craig Tanic. Cette formule est identique au Championnat de France Junior organisé par la FFSA Academy

Sami Meguetounif était bien parti en signant la pole position devant les 48 participants représentant une trentaine de pays. Craig Tanic signait quant à lui le douzième temps. A l'issue des manches d'un niveau très homogène, Sami Meguetounif se classait 3e et Craig Tanic 7e. C'est le représentant de l'Espagne, Jose Maria Navalon Boya qui remportait cette première épreuve du Trophée Academy. Sami Maguetounif se classe 3e en finale, ce qui lui permet d'être bien placé au championnat et Craig Tanic finit 9e.

Salbris Le temps des finales approchent 4 min    Academie Sami Meguetounif sur le podium 2 min

Enfin, un petit retour sur la première manche du Championnat d'Europe OK - OKJ qui s’est déroulé le weekend du 22 Avril à Sarno en Italie. Comme depuis de nombreuses années dans les catégories KF, les châssis OTK ont encore une fois dominé totalement cette épreuve. En OK Junior, c'est l'Estonien Aron Paul équipé d'un châssis FA du team anglais RFM qui s'impose largement en finale, après avoir dominé toutes les phases qualificatives. On dénombre  pas moins de 7 châssis OTK positionnés dans le top 10. 

En OK, c'est le jeune pilote Tchèque du Kosmic Racing Department, Roman Stanek qui va s’adjuger la victoire finale et prendre provisoirement la tête du championnat d'Europe OK. On retrouvait sur la troisième marche du podium le vice-champion du monde OKJ 2017, Harry Thompson (FA - Vortex / RFM).  Rendez-vous pour la deuxième manche du Championnat d'Europe OK et OKJ à PF International en Angleterre les 19 et 20 mai. 

Euro Sarno Le classement des manches de qualification min Stanek victory min Rfm victory min